L’exposition temporaire

Au sein de l’espace dédié du Centre de Conférence Reagan, l’Airborne Museum met en place des expositions temporaires qui restent généralement installées pour une durée d’un an, reconductibles une seconde année selon les occurrences.

L’exposition en cours, s’intitule « L’Assaut par les airs: les parachutistes de la seconde guerre mondiale« , et a été inaugurée le 21 avril 2022.

Par le biais de nombreux objets, uniformes et témoignages souvent inédits, l’Airborne Museum propose une exposition qui retrace l’histoire des parachutistes dans les différentes armées impliquées dans la Seconde Guerre Mondiale.

  • Pourquoi, comment et quand ont été créées les troupes aéroportées ?
  • Sur quels types d’opérations ont-elles été engagées ?
  • Lors de quels théâtres d’opération ont-elles combattu ?

Autant de réponses que de pays. Que ces pays fassent partie des Alliés comme les USA, la Grande-Bretagne, le Canada, la Pologne ou encore l’URSS, la France (France Libre mais aussi Vichy), ou des forces de l’Axe : l’Allemagne, l’Italie, le Japon.
A travers une magnifique collection rassemblée pour la première fois, émanant principalement de collections privées, avec des pièces aussi rares que des effet d’équipement d’un vétéran britannique du Raid de Bruneval en 1942, du témoignage d’un ancien SAS de la France Libre, l’extraordinaire histoire de ces troupes d’élite sera contée.

Parmi les objets qui se trouvent dans l’exposition, vous verrez notamment:

  • Un parachutiste allemand avec sa blouse verte 1er type, modèle 40 modifié 42, avec un casque camouflage para typique
  • La veste renforcée M42 de J. Lang, du 3/507th PIR, 82nd Airborne Division
  • La veste renforcée de Daniel Kellw du 507th PIR, 82nd Airborne Division
  • La musette camouflage du soldat Lojko du HQ1, 506th PIR, 101st Airborne Division
  • Un pantalon M42 renforcé du soldat Calendrella du HQ3, 506th PIR, 101st Airborne Division
  • Un casque M1 avec marquages HH rouges correspondant au 11/508th PIR
  • Un pantalon M42 renforcé nominatif du PFC Felix Bigham, HQ3, 82nd Airborne Division, mort à La Haye du Puits
  • Des parachutes type X britanniques
  • Une battledress Denison Smoke (prêté par Juno Beach) portée le 6 juin par Mike Ball, 9è Platoon, C Co., 1st Canadian Parachutist Battalion
  • Des Middle East Commando Knives utilisés par Jack Sibard, SAS du Free French Squadron, en Crète, 1942
  • Une collection importantes d’armes en tous genres
  • Un casque P type, 1er modèle utilisé par les parachutistes britanniques dans le 1er raid de Bruneval en février 1942, objet très rare car il n’en reste qu’une poignée
  • 3 exemplaires de jacket parachutiste verte inspirée du modèle allemand, qui fut la 1è blouse de saut des parachutistes britanniques
  • Une valise de saut pour pistolet-mitrailleur Sten très rare, modèle noir, cuir noir
  • Une flasque de whisky ayant appartenu au sergent-major Gerald Strachan, 2è Parachutist Battalion, du raid de Bruneval
  • Un billet de 100 francs dédicacé par 30 parachutistes du raid de Bruneval, qui appartenait à l’un d’eux, Stanley Halliwell
  • De rares insignes du 601 et 602è GIA, les premiers parachutistes français entre 1936 et 1940
  • Un macaron de la British Airborne du staff car du général Browning, chef des parachutistes britanniques, volé par le soldat Lalanne, SAS français

ANNONCE: L’exposition a été reconduite pour l’année 2023, à l’occasion de quoi elle a été agrémentée d’une multitude de nouveaux objets, dont bon nombre sont très rares, et sont certains de ravir les collectionneurs et connaisseurs:

  • 3 dagues US, la V-42, la Pancake et la Marine Raider Stiletto, ainsi que plusieurs dagues Fairbairn-Sykes: le 1er type avec son fourreau, ainsi que toutes les variantes du 2è type
  • Un casque MK1 de tankiste du 1er type Mark 1, utilisé au début de l’année 1940 par les premiers parachutistes britanniques et français, de manière provisoire
  • Une coque de casque M1 de parachutiste américain, avec restes de marquages latéraux triangulaires du 507th PIR
  • Un casque type Bungy, de couleur beige/sable très rare, qui servait de casque de training pour les parachutistes britanniques, français, et toutes les autres nationalités qui s’entraînaient au Royaume-Uni
  • Les écussons des différentes unités fantômes qui composaient le FUSAG, notamment ceux des 5 divisions aéroportées US (la 6è, la 9è, la 18è, la 21è et la 135è)
  • 2 vestes M42 renforcées, l’une ayant appartenu à Edwin Armil Jr., QG 506th de la 101st Airborne Division, l’autre à Elmer Kolebab du 377th FAB Battalion
  • Les effets personnels du capitaine parachutiste canadien Jamieson Quick (lettre à sa femme, lexiques allemands/néerlandais, carte de France…)
  • Une coque de casque M2 de parachutiste américain du 326th AEB, 101st Airborne Division
  • Diverses grenades rares, dont une Gammon 82 en tissu ; une grenade MK1 n°69 britannique ; une Breda modèle 35 italienne

Restez informés

*
*
*
*